Menu sauvage #sauvage #bouilli #croquant # rouge #orange #blanc #vert #piquant #neutre






Par la cuisine , par ce que nous mangeons nous pouvons ressentir la vie qui coule en nous et pour cela le sauvage est le meilleur des ingrédients. Notre personnalité est infinie à la mesure de toutes les déclinaisons de saveurs qui existent dans le comestible.  Goûter au sauvage c'est plonger dans notre inconnu, dans l'inconnu de ces saveurs  toutes indescriptibles et toutes différentes; Renouer avec le sauvage c'est se donner la chance de se découvrir, de réveiller nos propres saveurs car  se nourrir c'est comme entamer une danse avec notre nourriture , chaque plat, chaque texture, chaque couleur  va réveiller en nous l'une de nos multiples existantes, va activer l'une de nos fonctions physiques mais aussi psychiques. Dans son infinie palette de saveurs , le sauvage est fondamental à notre complétude,  aller à la rencontre de toutes ces inconnues, même inconfortables car trop amères ou acides nous trop habitués à la fausse douceur est essentiel à notre identité et à notre vitalité. L'achillea millefeuille est cette fleur blanche que l'on trouve dès le début de l'été dans toutes les campagnes. C'est une plante médicinale, sauvage aux bienfaits infinis  et qui se cuisine. Aujourd'hui deux idées : de ces fleurs fraîches mélangées à de la menthe poivrée on fait une infusion et de ces jeunes pousses un riz aux herbes.  le goût des pousses ciselées est indescriptible mais aussi mystérieux que cela puisse sembler cela me rappelle le goût des herbes japonaises, à la fois sucrées et amères, et dans le cas de l'Achillée un petit goût de noisette s'y superpose. Voici une suggestion qui pourrait aussi s'imaginer avec du plantain , de l'oseille sauvage , de l'alliée terrestre ..

Oryoki 1 : le riz à l'Achillée:  - un verre de riz rond complet  - 2 càs de graines de chanvre  - 3 pincées de sel  - 1 poignée de jeunes pousses d'Achillée - 1 filet d'huile d'olive 

Oryoki 2 : la soupe miso :  - 250  ml d'eau  - 1 càs de miso de riz brun  - 50 g de tofu dur  - 3 têtes de chou fleur vapeur coupés en petits Oryoki 3 : les crudités :  - 1/8 de chou rouge  - 1/4 de jus de citron  - 1/2 càc de sirop d'agave  - sel

- gingembre

Déroulé : Faire du riz complet puis ciseler l'Achillée . faire revenir à la poêle 5 mn les graines de chanvre avec le sel puis les moudre ( au suribashi si on a ou au mortier ) ,Mélanger les herbes et la poudre de chanvre au riz. A côté mélanger le miso brun dans l'eau chaude ,couper le tofu en cubes d'un cm et ajouter des chou fleurs cuits à la vapeur encore croquants. Faire cuire le tout sans bouillir afin de préserver les nutriments du miso. Et pour les crudités couper finement le chou et ajouter un peu de sel, masser puis presser le sous un poids pendant 1/2 h , ajouter un filet de citron,  quelques morceaux de pommes ou autre et un soupçon de sirop d'agave. Rapper quelques zestes de gingembre.




En boisson une infusion: prendre quelques fleurs, un peu de menthe et verser de l'eau bouillante dessus. A déguster 10 mn après.

CONTACT

 

06 42 06 71 72

valerie.duvauchelle@gmail.com

 

  • Facebook
  • Instagram
DESCRIPTION
 

Shôjin cuisine 

Regenerative cuisine 

Vegan cuisine  

Cosmic cuisine 

 

 

© 2015  La cuisine de la bienveillance.

legal mention